La taverne des rôlistes: Jouer la bêtise

J’ai lu récemment et avec beaucoup d’intérêt un article du Blog2rolistes qui se demandait comment il était possible de jouer un personnage plus intelligent que soi. Par le terme « intelligent », ici, on entend ici quelque chose de très large incluant à la fois la vivacité d’esprit et les connaissances. Pour ma part, je considère que l’intelligence peut dans une certaine mesure être simulée dans un jeu de rôle. On peut utiliser les caractéristiques et les dés pour déterminer si on dispose de telle connaissance et on peut se préparer par des techniques spécifiques pour jouer un personnage aux attitudes intellectuelles (voir «Jouer la sagesse» sur PTBPTG où l’auteur donne des trucs faciles à appliquer pour jouer un personnage philosophe crédible). Toutefois, si pour jouer l’intelligence on peut s’appuyer sur des mécaniques annexes, qu’en est-il pour jouer la bêtise ? Comment un joueur peut-il se débrouiller pour jouer un personnage peu vif et ayant moins de connaissance que lui ?

See on taverne-des-rolistes.blogspot.fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s