Allez chéri(e), fais-moi un donj’, s’il te plaît

Des milliers de donjons en trois pages à peine. C’est vrai que même en mettant la Times New Roman à 6 pts, on n’y arrive pas. Sauf… Sauf si c’est une dizaine de tables aléatoires pour générer à chaque fois un donjon qui ne ressemble pas à un autre.

Source: dungeonslayers.wordpress.com

Comment résister à un appel aussi pressant que celui de détruire des monstres au fond de tunnels  sombres et malodorants?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s