Regardez « Ouverture Critique – Runequest VF (et bonus) » sur YouTube

Contrairement à la plupart des contextes merveilleux, Glorantha tire son inspiration de l’ancien monde.

Glorantha est un monde imaginaire créé par l’Américain Greg Stafford à partir de 1966. Il s’agit d’un univers mythologique proche du genre de l’heroic fantasy mais très inspiré de l’antiquité classique.

Glorantha a servi de cadre à plusieurs jeux, principalement des jeux de rôle sur table mais aussi des jeux de société et des jeux vidéo. Il a également donné lieu à la publication de romans.

L’univers de Glorantha

« Contrairement à la plupart des contextes merveilleux, Glorantha tire son inspiration de l’ancien monde. Il a bien plus à voir avec Babylone, la Grèce antique, la Chine antique, Hybrid et Lankhmar qu’avec l’Europe médiévale, Le Morte d’Arthur ou la Guerre de cent ans. Ses héros sont Achille, Conan, Gilgamesh et Rostum, pas Galahad, Lancelot ni Roland. »

Greg Stafford, Welcome to My World…3

Unlike most fantasy settings, Glorantha draws its inspiration for the ancient world. It has far more to do with Babylon, Classical Greece, Ancient China, Hybrid and Lankhmar that does with medieval Europe, Le Mort[e] d’Arthur [or] the Hundred Years Wars. Its heroes are Achilles, Conan, Gilgamesh and Rostum, not Galahad, Lancelot or Roland.

Glorantha est un monde médiéval-fantastique, ou plutôt antique-fantastique, dans lequel la magie est réelle et les dieux interfèrent avec les affaires des humains. Il se présente comme un cube de terre flottant au milieu d’une mer infinie ; ce cube de terre émerge pour former deux continents, Génertela au Nord et Pamaltela au Sud, ainsi que deux archipels qui sont en fait les restes de deux anciens continents engloutis : Vithéla et les Îles d’Orient à l’Est, et Jrustela à l´Ouest. Cette partie occupe grossièrement un cercle de 8 000 km de diamètre. Au centre se situe un tourbillon géant aspirant les eaux de toutes les mers, le Tourbillon de Magasta.

Au-dessus se situe la voûte céleste, où sont placés les astres, et demeurent les dieux. En dessous se situe le monde souterrain où va le soleil la nuit ; c’est le domaine de créatures puissantes et de certains dieux.

Genèse et formation

La formation de Glorantha résulte de la confrontation de quatre forces, dans un événement nommé par la plupart des peuples « la Guerre des dieux ». La genèse de Glorantha est relatée de manière différente selon les cultures, notamment selon la vision du monde et les éventuels dieux adorés. Un peuple, les Érudits de l’ambigu, a essayé de faire un synthèse œcuménique, considérant que les dieux adorés étaient non pas des être supérieurs mais la personnification de « principes ». Ils ont ainsi synthétisé une sorte de « panthéon générique », allant jusqu’à intervertir des dieux pour vérifier que c’était bien les mêmes. Ceci irrita les dieux, entraînant des catastrophes, et les Érudits de l’ambigu furent chassés et tués par les autres peuples. Leur version de la genèse fournit toutefois un point de vue relativement neutre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s