Architeuthis, un nouveau magazine de jeu de rôle

Le magazine Architeuthis sera tout couleur en format A4, agrafé, avec 80 à 90 pages selon les numéros. Il sera livré de manière trimestrielle par voie postale.

Les éditions Posidonia mènent en ce moment une campagne de financement pur un nouveau magazine trimestriel de jeu de rôle : Architeuthis.

La campagne se déroule du 25 février au 16 mars 2021 : https://www.gameontabletop.com/cf203/architeuthis.html

Continuer à lire … « Architeuthis, un nouveau magazine de jeu de rôle »

Le Late Pledge du jeu de rôle Démon est disponible

Le Late Pledge du jeu de rôle Démon est disponible. C’est l’occasion pour celles et ceux qui ont manqué la campagne Ulule de pouvoir acquérir les ouvrages.

Le Late Pledge du jeu de rôle Démon est disponible. C’est l’occasion pour celles et ceux qui ont manqué la campagne Ulule de pouvoir acquérir les ouvrages.

Continuer à lire … « Le Late Pledge du jeu de rôle Démon est disponible »

Précommande Awaken, un jeu de rôle de dark fantasy

Awaken se déroule dans un monde ravagé à la suite d’une guerre contre les cauchemardesques et mystérieux Vargans.

Awaken est un jeu de rôle de dark fantasy mêlant les folklores slaves et méditerranéens. Dans ce jeu mature et non manichéen, les personnages naviguent entre héroïsme et horreur, espoir et fatalisme. Le projet porté par le Studio Deadcrows démarre ce lundi 7 décembre 2020 sur GameOnTableTop.

Continuer à lire … « Précommande Awaken, un jeu de rôle de dark fantasy »

OCELO, l’horreur mythologique : Le Japon

Ocelo est un jeu de rôle sur table d’horreur et de mythologie. Le jeu se déroule dans notre univers, et met en scène de sombres secrets mythologiques et folkloriques. Les joueurs devront mener des enquêtes et dénouer des intrigues mystérieuses, mêlant croyances mystiques, funestes desseins et monstres cruels.

Ocelo est un jeu de rôle sur table d’horreur et de mythologie. Le financement participatif du jeu sur la plateforme Ulule est ici : https://fr.ulule.com/ocelo/

Continuer à lire … « OCELO, l’horreur mythologique : Le Japon »